Pourquoi nos ados sont-ils si mous ?


I

ls traversent une période de leur vie de grands bouleversements physiques et psychiques qui perturbent leur sommeil et entraînent de la fatigue et de l'irritabilité. Ces changements sont dus à la dernière phase de développement du cerveau ainsi qu'aux fluctuations hormonales qui perturbent leurs humeurs : - La mélatonine qui est sécrétée chez l'adulte vers 23h, arrive à 1h du matin chez l'adolescent, ce qui entraîne un sommeil plus tardif. Et il faut tenir compte en plus que la sollicitation des écrans retardent la sécrétion de la mélatonine. Il est donc préférable d'arrêter les écrans 2 heures avant le coucher. - Les autres hormones comme la testostérone et la dopamine chez les garçons créent des pics d'agitation. Chez les filles, l'arrivée des cycles menstruels et la fluctuation des œstrogènes et de la sérotonine entrainent des changements d'humeurs.


Au final, ces bouleversements demandent un besoin de sommeil plus élevé que leur quotidien ne leur offre pas. Si 10h de sommeil sont nécessaires, ils en ont que 7 à 8 h en période de scolaire. Alors, le week-end et les vacances, on laisse dormir, et en période scolaire, on fixe des heures écrans/devoirs/dodo pour éviter l'accumulation de fatigue.

Et on profite de partager la position optimale à 127° en famille dans le canapé, en se disant : on est bien comme ça ! 😉 Vidéo "Tu mourras moins bête" sur Arte.tv - Juin 2018

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout